Clussais la Pommeraie
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Association des Parents d’Eleves

Contact R.P.I:
Clussais La Pommeraie
Mairé-L’Evécault
Tél. 05 49 07 65 42
Courriel : ce.0790922y@ac-poitiers.fr

Chers habitants,

L’école de Clussais la Pommeraie compte cette année 46 élèves du CE1 au CM2.

L’équipe enseignante a connu quelques modifications. Mme Liégeois Elodie, directrice et enseignante de la classe des CE2/CM1 a été remplacée par Mme Roger Soline. Mme Macquin Valérie prend en charge cette année la classe des CE1/CM2. Une fois par mois, Mme Roger est remplacée par Mme Sabourin dans le cadre de la décharge de direction.

Cette année, l’école renouvelle sa participation à de nombreux projets. Les deux classes participeront de nouveau au concours académique de calcul mental ainsi qu’aux rituels d’arts plastiques. En complément de ces rituels d’arts plastiques, les élèves de l’école participeront aux rituels en écoute musicale. Ce sera l’occasion d’ouvrir leur esprit au domaine des arts et d’éveiller leur curiosité.

Cette année sera également l’occasion de poursuivre le projet citoyen autour de notre poulailler pédagogique. Cette sensibilisation à l’environnement et au développement durable sera poursuivie sur l’ensemble du RPI par le projet « Argonimaux » qui propose de suivre les déplacements d’animaux marins équipés de balises Argos et de mettre en évidence l’impact des variations environnementales et climatiques sur leurs trajets grâce aux données satellites. La restitution finale se déroulera à La Rochelle et constituera notre sortie de fin d’année.

D’autres projets ponctueront notre année scolaire comme le goûter de Noël organisé par l’APE, les rencontres sportives USEP, l’enfant et le théâtre, la semaine des langues.

Nous remercions la municipalité et la communauté de communes pour les multiples services qu’elle nous rend tout au long de l’année et pour le budget alloué ainsi que l’APE qui se mobilise afin de permettre à notre école d’enrichir ses projets.

APE

L’APE repart !

Ça y est ! C’est reparti ! Tout du moins, ça en a l’air ! L’APE du RPI Mairé-Clussais-Caunay-Pers (on a perdu Les Alleuds en route), en sommeil pendant une année entière, faute de gens motivés pour faire vivre l’association, est à nouveau fonctionnelle.

L’an passé, nous avions 5 personnes aptes et volontaires pour mener des projets au sein de notre association. C’était trop peu. Tout allait reposer sur les épaules d’un trop petit nombre! Impossible de tenir l’année en finalisant ne serait-ce que des petits projets, mais aussi sans dégoûter la poignée daignant s’en occuper. Nous avions donc décidé de nous mettre en «-by».

Cette année, dès les premières semaines de septembre, des volontaires se sont manifestés pour aider ou faire partie du bureau. Une vingtaine de parents d’élèves semblaient motivés en septembre pour repartir cette année…

Les objectifs sont toujours les mêmes: améliorer la faisabilité des projets des enseignantes, avec un facteur financier le moins limitant possible. Pour information, l’an passé, bien qu’en suspend, l’APE a permis sur le site de La Pommeraie, de faire baisser drastiquement le coût de la sortie au Futuroscope pour les familles en apportant 650€ aux classes partantes. Globalement, sur les 3 années qui viennent de s’écouler –dont la dernière était grise très très claire, presque blanche – l’ APE  du RPI, à coups de lotos, de bals, de buvettes, de ventes de madeleines, et d’actions en tous genres, a réussi à distribuer aux écoles de façon très équilibrée un total de 13 500€!

Concrètement, cela signifie qu’au lieu d’aller voir seulement la caserne des pompiers de Sauzé, ce qui en soi est déjà super, des enfants ont pu aller visiter le centre d’appels de Souché. C’est un exemple. Bien entendu, l’APE ne permettra pas aux enseignantes d’envisager financièrement un voyage à Baïkonour pour voir la base de lancement des fusées russes, mais d’améliorer sensiblement la qualité et la taille des projets.

Nos enfants ont besoin de culture qui les marque dès leurs premières années d’école. Attelons-nous à cette tâche pour aider les enseignants à faire découvrir le monde à nos petits.

Le président,